Portraits de boursiers 2009 (II) : Emmanuelle Bermès (France)

Publié le par CFI

Le Blog du CFI poursuit la publication des portraits des bénéficiaires francophones et français de son programme annuel de bourses. Aujourd'hui : Emmanuelle Bermès.

 

 

Élève à l'École nationale des chartes de 1997 à 2001, Emmanuelle Bermès a une formation de base plutôt patrimoniale, mais elle s’intéresse rapidement aux technologies de l'information. En sortant de l'ENSSIB en 2003, elle est affectée comme conservateur des bibliothèques au Département de la bibliothèque numérique de la BnF. En 2008, ce département est supprimé, et à la faveur de cette réorganisation, Emmanuelle est nommée chef du service Prospective et services documentaires du Département de l'information bibliographique et numérique.

 

Ce service regroupe les compétences liées aux métadonnées, dans une perspective de normalisation, de modélisation des systèmes d'information, d'innovation, de formation et de communication professionnelles, et enfin de fourniture de services à vocation nationale comme les produits bibliographiques, le Centre national Rameau, ou encore le Centre ISSN France. Parmi les projets sur lesquels Emmanuelle a travaillé cette année, on peut mentionner le système de préservation numérique SPAR, ainsi qu'une réflexion approfondie sur l'avenir du catalogue de la BnF. La lettre Actualités du catalogue et les pages « professionnels » du site Web proposent un certain nombre d'informations sur ces travaux.

 

Emmanuelle a été élue, cette année, à la section Technologies de l'Information.

 

Face à la montée en puissance du numérique, il est nécessaire, selon Emmanuelle, de mobiliser les compétences et les savoir-faire traditionnels des bibliothécaires dans le domaine du traitement des données, de la modélisation et de l'informatique documentaire, au service de nouveaux publics et de nouvelles activités, dont le centre de gravité se situe aujourd'hui sur le Web. Elle ajoute : « L'IFLA me semble un lieu essentiel pour suivre et accompagner ces changements. C'est un formidable lieu de rencontre entre des bibliothécaires de tous les continents et de tous les domaines. Toutes ces évolutions qui nous attendent ne peuvent être envisagées que de façon globale, en ayant en perspective les différentes facettes du métier. Les évolutions auxquelles nous sommes confrontés sont à l'échelle du Web, internationales et globales ; les vrais enjeux ne se jouent pas au niveau d'un établissement ou même d'un pays. Être présente à l'IFLA, c'est pour moi une chance de me situer au carrefour de toutes ces différences, voir comment elles se rencontrent et participer à ce mouvement, pour mieux construire la bibliothèque de demain. »

 

Si les conditions techniques le permettent, Emmanuelle fera partager ses impressions sur le congrès en direct sur son blog (http://www.figoblog.org) et sur son twitter (http://twitter.com/figoblog).

 

Commenter cet article

law dissertation 08/12/2009 08:17


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!