En direct de Milan (II), dimanche 23 aout : les bibliotheques sur l'agenda des politiques

Publié le par CFI

Apres la journée des réunions destinée aux responsables des sections et groupes nationaux, le moment est venu d'inaugurer officiellement le Congrès pour l'ensemble des 1500 participants. C'est l'objet de la cérémonie d'ouverture qui a duré toute la matinée d'hier. Cette année, divers orateurs se sont succédés, représentant les pouvoirs publics italiens. Grosse impression laissée par le Président de la Région lombarde, qui a prononcé son discours dans un francais parfait ! Je retiens aussi l'allocution de la Présidente de l'IFLA : Claudia Lux avait choisi comme thème général de son mandat : "inscrire les bibliothèques à l'agenda des politiques". Elle a évidemment rappelé cette nécessité et donné deux fortes illustrations de son propos. La crise économique frappe les bibliothèques et les bibliothécaires à l'égal de tous les secteurs de la société civile : coupes budgétaires, baisses de salaires, fermeture d'établissements. Mais voyons aussi les bibliothèques comme des acteurs dans la lutte contre les effets de la crise ! Dans les bibliothèques, on offre aux publics des ateliers de formation à l'informatique, des services d'information aux entreprises, une expertise du document au service de la recherche scientifique. Voilà un moyen de valoriser les bibliothèques aux yeux des décideurs ! Deuxième exemple : "aux cours des douze derniers mois, le comité de l'IFLA sur le copyright et les questions juridiques a mis au point une liste de 12 exceptions et limitations de base au copyright, qui sont fondamentales pour les bibliothèques de tous les pays.(...). L'IFLA soutiendra l'adoption de ces dispositions devant l'Organisation Mondiale de la Propriété intellectuelle (OMPI)". L IFLA joue ici son rôle d'avocat des bibliothèques auprès des organisations internationales où se décident des traités et des normes qui vont inspirer des directives européennes et des conventions régionales, lesquelles, à leur tour, façonnent en partie les législations nationales.

L'ouverture du Congrès n'est pas seulement le temps des discours sérieux. Elle est souvent agrémentée d'un spectacle : l'Italie a choisi cette année une série de cinq tableaux vivants illustrant de manière décalée et ludique la place du livre dans l'histoire de sa culture.

Sur cette matinée, voyez ce reportage de la télévision lombarde : http://www.youtube.com/watch?v=RKrdFU71kBI

Photo : Bibliomediateca Sandro Penna - Perugia. (Pendant toute la durée du Congrès de l'IFLA, les billets postés sur le blog seront illustrés de photographies de bibliothèques italiennes.)

Commenter cet article