En direct de Puerto Rico (4) : Emmanuelle Bermès, bloggeuse invitée

Publié le par CFI

photo-bermes.jpgCette année, le Blog du Cfibd ouvre ses pages à des bloggers invités. Après Charles Kamden Poeghela (Cameroun) hier, aujourd'hui : Emmanuelle Bermès


L'IFLA et les technologies

Dimanche 14 juillet, la conference s'ouvrait sur l'appel lancé par le Dr Fernando Pico non seulement à faciliter l'accès à la culture sous forme numérique, mais aussi à mettre notre savoir-faire professionnel au service de la diversité et de la préservation de ce nouveau patrimoine. A l'image de cette introduction et du thème développé par la présidente élue Ingrid Parent, "les bibliothèques, une force pour le changement", le 77e congrès de l'IFLA fait une large place aux technologies. Ce billet vous propose un parcours thématique dans les présentations et réunions de l'IFLA. 

*Réseaux sociaux, services en ligne, problématiques de confidentialité

Les services du Web 2.0 ont été abordés non seulement sous l'angle de leur utilisation par les bibliothèques pour rendre un meilleur service aux usagers, mais aussi questionnés dans leur impact sur la société, notamment par le comité FAIFE (freedom of access to information and freedom of expression) qui organisait dimanche une session intitulée "how to fix the world". Des présentations abordaient l'utilisation des réseaux sociaux dans les Caraïbes ou en Afrique aussi bien que leur impact pour les nouveaux professionnels dans des démarches telles que la recherche d'emploi ou l'enseignement. La section Services de référence et d'information s'interroge sur les services innovants que l'on peut proposer à l'heure du numérique.

*Contenus numériques, accès ouvert, et problématiques juridiques et économiques

Les e-books sont à l'honneur cette année, à travers une section co-organisée par le CLM (copyright and legal matters) et FAIFE sur l'impact de la nouvelle économie du livre sur la liberté d'accès à l'information. D'autres sessions se sont intéressées aux e-books du point de vue de l'accessibilité ou du prêt entre bibliothèques.
Les autres types de ressources numériques ne sont pas en reste, et les problématiques de numérisation, d'acquisition ou d'open access sont évoquées notamment dans les sessions organisées par les sections Journaux et Périodiques ainsi,que dans des domaines thématiques comme les Sciences et Techniques.
Un sujet particulier à noter : le jeudi 18 août une longue session est consacrée au dépôt légal des publications électroniques.

*Technologies et compétences

Qui dit changement et technicité, dit aussi apprentissage et acquisition de compétences. Cette problématique est traitée à l'IFLA sous bien des aspects, à commencer par celui de la formation des utilisateurs, que les bibliothèques accompagnent y compris lorsqu'il s'agit d'acquérir les connaissances de base pour utiliser un poste informatique (populations multiculturelles, lecture, étudiants). La formation des professionnels des bibliothèques n'est pas en reste, elle est d'ailleurs l'un des sujets de travail principaux de deux groupes d'intérêt, celui des "Nouveaux Professionnels" et celui qui porte sur le "e-learning".
C'est également sous cet angle qu'est évoquée cette année à l'IFLA la question de la préservation numérique, avec une session consacrée à la formation à la bibliothéconomie numérique (digital curation).

*Évolution des systèmes et des normes vers le web sémantique

En tant qu'organisation de normalisation des formats bibliographiques, l'IFLA rassemble de nombreux professionnels intéressés par les développements futurs de ces formats vers le Web sémantique. Les sessions organisées par les sections Catalogage et Classification et Indexation faisaient une large place aux technologies du Web sémantique, mais elles étaient aussi abordées, avec une présentation de VIAF, le fichier d'autorité virtuel international, dans la session de la section des Bibliothèques d'art. Le nouveau groupe d'intérêt sur le Web sémantique s'est réuni pour la première fois en session ouverte.

Commenter cet article

rocket301 14/12/2011 18:19

NEERLANDAIS AU MAROC
Apprendre le Néerlandais pour passer l'examen d'intégration civique et obtenir un visa MVV - Apprendre la langue Néerlandaise Au Maroc pour passer le test d'Integration à l'Ambassade des Pays-Bas -
Gsm 0212667459687 Tel/fax : 0537829752
Email : rocketnederlands@yahoo.nl
www.neerlandais.org