Francophones de tous les continents, le tableau de bord des traductions 2009 est disponible !

Publié le par CFI

Comment favoriser le plurilinguisme au sein de l’IFLA ?


La règle est claire : ce sont les membres de chaque communauté linguistique élus dans les sections de l'IFLA qui doivent assurer les traductions.  Au sein du CFI, les boursiers ont désormais une obligation de traduction d’une communication scientifique. Historiquement, très tôt, des traducteurs, membre de sections ou non, avaient proposé leur aide spontanée au CFI. Grâce à l’action inaugurée sur ce point dans les années 90, la communauté d’expression française fut une pionnière : elle fut en effet la première à disposer d’une version de l’IFLA Express dans une langue autre que l’anglais. L’espagnol, le russe suivirent à l’initiative des collègues locuteurs de ces langues, puis le chinois, l’arabe …

Ce travail de traduction s’est aujourd’hui considérablement élargi : les Français ont été rejoints par les autres Francophones, les documents officiels et les textes des conférence ont grossi la documentation en langue française.

Depuis 2007, le dispositif de traduction repose sur la collaboration entre Francophones de France et Francophones du Québec. Et ça marche ! De 70 textes en 2006, on est passé à 102 en 2008 !

 

Concrètement, un outil à la fois simple et très efficace permet la collaboration : le tableau de bord des traductions. Vous pouvez vous-même vous en servir !

Le principe du tableau de bord est simple : il contient les traductions déjà effectuées par les bénévoles, les textes en cours de traduction (réservés) et les textes qui sont en attente d’une traduction. Un code de couleurs indique le statut de chaque texte. Le bleu désigne  un texte traduit ou en version originale française, le vert indique un texte en cours de traduction, le rouge attire l’attention sur un texte en attente de son traducteur.

C’est là que vous pouvez intervenir. Que vous participez au congrès ou non, vous pouvez contribuer au rayonnement de la langue française en traduisant un texte. Consultez le tableau pour identifier un texte qui croise vos centre d’intérêts personnels ou professionnels, vérifiez qu’il n’est pas déjà traduits ou en voie de l’être afin d’éviter tout doublon de traduction et faîtes part de votre choix à Yanick Beaudoin (TradHorsFr [arobas] gmail.com) en indiquant la référence précise du document choisi.

Un vademecum à lire avant traduction pour le congrès 2009 et le tableau des traductions 2009 est accessible à cette page :

http://aifbd.org/index.php?option=com_content&view=article&id=74&Itemid=100

 

Vous y trouverez également un glossaire terminologique français de l’IFLA qui pourra vous être utile.

 

Pour toute aide et conseils, n’hésitez pas à contacter :

 

Yanick BEAUDOIN tradHorsFr [arobase] gmail.com

 

Alain COLLIGNON Alain.COLLIGNON [arobase] inist.fr ou traductionifla [arobase] yahoo.fr , vice-Président du CFI

Cécile SWIATEK cecile.swiatek [arobase] gmail.com ou traductionifla [arobase] yahoo.fr , secrétaire du CFI

 

 

Commenter cet article